12 septembre 2008

mon candide prefere

je vous presente hugo, mon nouveau coloc et voici ce qu'il a a dire...    

  hugo

Scandaleux pays
Où les dirigeants corrompus laissent mourir les gens à tous les coins de rue
Où l'Eglise cet opium du peuple a mis la main sur les cerveaux en mal de vérité
Où on ne parle pas de capotes parce que Dieu ne l'a pas autorisé
Et pendant ce temps des bébés naissent qui mourront par milliers

Scandaleux pays
Plein de ressources plein de promesses
Pillé dévasté par les politiques, religieux, militaires
Par les vendeurs de bonne conscience les prêtres et prêtresses
Qui flattent  leur ego et laisse mourir leurs frères

Scandaleux pays
Où les pauvres sont cachés pour les photos officielles
Où les terres se partagent entre gens de bonnes familles
Où la démocratie et une mascarade dont on nous rabat les oreilles
Où le peuple s'entasse en silence dans les bidonvilles de Manille

Scandaleux pays
Où les chefs de police parlent de propreté et d'autorité
Pas de mendiants sur les trottoirs être pauvre est un délit aux yeux des autorités
Où les centres sociaux ne sont que des prisons qui ne disent par leur noms
Où les gardiens battent à tour des bras les occupants à coup de bâtons

Scandaleux pays
Où les paysans travaillent pour des propriétaires terriens
Retournant la même terre toute leur vie avec les mêmes mains
Et celle de leurs enfants qui n'auront pour école
Que l'horizon aride de leur province et leur maison de taule

Scandaleux pays
Où les médicaments s'arrachent à prix d'or dans les pharmacies
Où l'on est soigne seulement quand on sait mettre le prix

Scandaleux pays
Où c'est à Smokey Mountain la montagne d'ordures
Que des mères et des gamins viennent gagner leur vie
Trouvant dans les déchêts de la ville un sac un morceau de voiture
Qu'il revendront quelques pesos et passeront la nuit

Scandaleux pays
Où pour oublier d'où ils viennent et ce qu'ils font
Les gamins de la rue sniffent dans des sacs en plastique
Un gaz qui détruit cerveau et poumons
Pour une seconde d'extase dans leurs vies pathétiques

Scandaleux pays
Où quand ferment les étalages les familles viennent se faire un lit
Sur quelques bouts de cartons pour venir passer la nuit
Où des bébés marchent au milieu d'une atmosphère irrespirable
Prison de pauvreté qui rend les familles misérables

Ca peut prendre du temps
Des années et encore des années
Mais ça ne peut pas durer
Un jour viendra ou ils ne pourront plus se satisfaire
D'entasser leurs dollars et d'accroître la misère
De parler de conscience quand leur peuple agonise
De feindre l'ignorance en empochant la mise

   

Posté par Stef alone à 12:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur mon candide prefere

Nouveau commentaire